Plage et mer propres : une première édition réussie !

Pour la première opération « Plages et Mer Propres » organisée par les Comptoirs de la Mer, le rendez-vous avait été donné samedi 4 juin dernier sur 22 sites du littoral Manche Atlantique. Avec plus de 600 participants et 23 000 litres de déchets récoltés, le succès de cette première édition conforte l’initiative et ouvre de nouvelles perspectives.

La mobilisation des professionnels

Basée sur le volontariat, l’opération « Plages et Mer Propres » est un grand rendez-vous citoyen visant à sensibiliser le public à la préservation du milieu aquatique face à l’invasion des déchets marins.

Cette initiative reflète toute la force d’engagement d’un réseau : celle des enseignes Comptoirs de la Mer soutenues par leurs “grandes soeurs”, les Coopératives Maritimes, ainsi que la centrale d’achats, CECOMER.

Conscients de leur implication, ces professionnels de la mer ont fait le choix d’affronter la réalité de cette problématique environnementale et de se retrousser les manches.

 

Défi relevé

actu bilan chiffres national

 

 

Ce n’est pas toujours évident de susciter l’intérêt du public surtout lorsque cela requiert son implication. Et pourtant, samedi dernier, plus de 600 bénévoles ont répondu présent à l’appel. De Fécamp au Cap-Ferret, 22 sites côtiers ont été passés au peigne fin pour en extraire les indésirables. Conclusion de la journée : en plus des objets volumineux, du style palettes et pneus, ce sont plus de 480 sacs qui ont été remplis, soit plus de 23 000 litres de déchets ramassés.

Un tel résultat n’aurait pas été possible sans la motivation des participants ni l’implication des collectivités locales qui pour l’occasion avaient mobilisé leurs services de traitement des déchets. Merci pour leur soutien et leur engagement !

 

Triste palmarès

Fragments, bouteilles, emballages, cotons-tiges, battons de sucette… Le plastique sous toutes ses formes s’invite en masse sur le littoral, sans compter les innombrables mégots de cigarettes. De plus, les Comptoirs de la Mer font le regrettable constat de l’importante présence de déchets issus des activités maritimes. Morceaux de filets, polystyrènes et cordages viennent se rajouter à l’ensemble. L’opération étant conduite, sur le terrain, par des magasins Comptoirs de la Mer, les sites de ramassage se sont trouvés logiquement à proximité immédiate de zones d’activités portuaires. Cet état de faits explique en partie l’origine des déchets collectés samedi. Il est à préciser que le monde de la pêche professionnelle mène déjà depuis une vingtaine d’années une démarche de sensibilisation en interne afin d’inciter les marins à ne pas abandonner leurs déchets en mer. Depuis 2008, ils ont prolongé cette logique en rapportant à terre les macro-déchets piégés dans les filets et chaluts, soit une moyenne annuelle de 400 tonnes par navire. Alors, même si l’on sait que 80% des macro-déchets sont imputables aux activités terrestres, les professionnels de la mer ne renient pas leur part de responsabilité. Loin de « faire l’autruche », ils savent qu’il leur faut poursuivre les efforts dans une dynamique solidaire et éco-citoyenne.

actu bilan top5 national

 

Poursuivre les efforts, pérenniser l’initiative

Outre une collecte efficace en termes de volumes, l’opération a aussi été marquée par une franche convivialité entre participants et organisateurs. La journée a aussi permis de faire passer des messages forts, et notamment auprès des enfants venus nombreux. Un signe de bonne augure car comme le rappelle Jean-Pierre Goralski, Directeur de Cecomer, « cette bataille contre la pollution sera gagnée par les jeunes générations ». A noter aussi la présence sur certains sites de Conseillers Municipaux ainsi que celle de l’écogarde de La Turballe, tous venus témoigner du soutien des collectivités. Aujourd’hui, forts de la réussite de cette première édition, les Comptoirs de la Mer entrevoient des perspectives ambitieuses. A commencer par la reconduction de l’opération l’année prochaine, ce que confirme Jean-Pierre Goralski : « le bilan positif de cette opération en appelle d’autres, et pour ce faire, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues ». Sponsors, collectivités, professionnels, structures scolaires… ce message leur est adressé. Fort est à espérer que, au vu de ces premiers retours, soutiens et financements afflueront pour pérenniser l’initiative.

Un tel résultat n’aurait pas été possible sans la motivation des participants, le soutien financier des partenaires (crédit Maritime, Pavillon France, Coopération Maritime, etc) ni l’implication des collectivités locales qui pour l’occasion avaient mobilisé leurs services de traitement des déchets.

A toutes et tous, les Comptoirs de la Mer tiennent simplement à dire : MERCI !

bouton voir le bilan de l'opération

Les commentaires sont fermés.